L’ostéopathie crânienne biodynamique, c’est quoi au juste?

L’ostéopathie biodynamique  (ou encore ostéopathie crânienne biodynamique) est une forme de thérapie subtile et profonde, qui assiste les capacités naturelles du corps à auto-guérir.

Bien qu’elle prenne ses racines dans l’Ostéopathie qui est une modalité structurelle et mécanique,elle appartient au domaines émergeant de la médecine énergétique, de la biodynamie, et est aussi inspirée du Taoïsme,

L’approche biodynamique, peu répandue au sein des ostéopathes, se démarque de l’ostéopathie mécaniste.

Techniques et protocoles de traitement:

Dans l’approche biodynamique, l’ostéopathe utilise la respiration primaire pour permettre au schéma original (de santé) de resurgir. Il adopte une position neutre en accord avec l’environnement, attentif à la globalité de son patient. Pour ce faire, il divise son attention, reste présent et  « centré » sans se disperser. Il devient alors le spectateur du mécanisme d’autoguérison et d’autorégulation du corps. 

Imaginez une méduse en expansion puis contraction alors qu’elle se déplace dans l’eau. Un mouvement similaire, mais bien plus subtil existe chez les humains.

Avec un toucher très léger, l’ostéopathe est entrainé à détecter des  perturbations dans les rythmes du corps et à aider le système du patient à les résoudre. Ce résultat n’est pas obtenu par une manipulation directe mais en reflétant la perturbation au système, ce qui encourage un retour à une fonction normale.

Historique de l’Ostéopathie crânienne biodynamique

Au début du 20ème siècle, un ostéopathe américain : Wiliam. Garner. Sutherland (1873–1954) était intrigué que les os temporaux du crane fussent biseautés « comme les ouïes d’un poisson » d’une manière conçue pour permettre du mouvement.

Il mit en évidence le Mouvement Respiratoire Primaire (MRP) du corps qui est toujours un des fondements de l’ostéopathie cranienne.

W.G. Sutherland devint le pionnier du mouvement crânien, relayé ensuite par d’autres illustres ostéopathes dont Rollin E. Becker ( 1910-1996) et James Jealous (1943,-).

A présent, l’ostéopathie crânienne s’est séparée en deux mouvements l’un bio-mécanique et l’autre bio-dynamique, le second étant inspiré des travaux de l’embryologiste Erich Blechschmidt (1904-1992).

Note: Le mouvement biodynamique est aussi enseigné à des praticiens du bien-être, et s’appelle la Thérapie Crânio-Sacrale Biodynamique (TCSB). L’Enseignement de la TCSB est similaire à celui de l’ostéopathie biodynamique, la principale différence est que l’ostéopathie biodynamique est exclusivement pratiquée par des ostéopathes .

L’avenir :

L’Ostéopathie crânienne devient de plus en plus établie, avec des diplômes de mastère universitaires dans le domaine crânien et avec des centres britanniques tels que la Fondation pour la pédiatrie Ostéopathique. Ce centre traite une grande quantité d’enfants dans sa clinique privée et dans les départements néo-nataux de certains hôpitaux Londoniens . Dans l’avenir, grâce à la montée en puissance de l’enseignement universitaire , l´Ostéopathie crânienne deviendra de plus en plus reconnue . Les recherches futures devraient conduire à une série d’essais bien conçus avec des résultats positifs pour l’Ostéopathie crânienne.