Avant de découvrir l’ ostéopathie, j’étais ingénieur Informatique et Électronique et j’ai travaillé une décennie sur des projets Télécoms en Europe et US. Ma première expérience de l’ostéopathie en tant que patiente, a suffisamment remis en question mon bagage Cartésien pour me donner envie de comprendre cette autre manière de penser.

J’ai ensuite étudié l’ostéopathie à Londres et plus spécialement l’ostéopathie biodynamique (thérapie crânio-sacrale biodynamique) dans un trajet incluant des détours sur le Chi-Gong, respiration yogique, nutrition et autres.

J’ai maintenant une plus grande connaissance des modalités de santé et maladie, bien que ce soit toujours dans le cadre d’une une progression continue. Je traite les problèmes physiques de type médecine sportive avec diverses techniques incluant rééquilibrage de la longueur des muscles, travail sur ligaments, tendons et fascias, et conseil d’exercices.

Je traite aussi les maux de dos usuels et j’ai un intérêt spécial pour les conditions chroniques.

A cet effet, je peux combiner différentes approches ostéopathiques autour de l’ostéopathie crânienne, parmi lesquelles des conseils en nutrition, exercices etc… .

J’ai récemment été diplômée d’une maîtrise en nutrition et santé publique à l’Université de Westminster, avec l’attribution du prix du meilleur mémoire de santé publique de troisième cycle à Westminster.

Cette dissertation soulignait qu’il n’y a pas d’évidence de “randomized control trial » pour médicaliser systématiquement les personnes âgées de plus de 75 ans avec des statines. De plus, les données observationnelles montrent que pour cette tranche d’âge, un plus haut taux de cholestérol est associé à une longévité supérieure.(La sécurité sociale britannique pourrait économiser un maximum de 130 million de livres sterling par an en ne prescrivant pas systématiquement des statines aux Britanniques de plus de 75 ans).

En plus de consolider mes connaissances en nutrition, ces études m’ont donné les moyens d’étayer mes positions avec un support épidémiologique substantiel. Je suis particulièrement intéressée par le domaine de la recherche et la promotion des techniques «low-tech», à faible coût et à faible risque, idéales dans un contexte de santé publique.

Dans le même esprit, j’utilise et promeus la nutrition comme un outil préventif et curatif puissant pour une santé optimale.

Outre mon intérêt pour les bases de la médecine factuelle (Evidence-Based Medicine (EBM)), mon outil préféré reste le travail biodynamique cranien, qui a changé à jamais ma perception générale de la vie.